visuel CONFINS

Les premiers résultats de l’étude CONFINS montrent que la santé mentale des étudiant.e.s nécessite une attention particulière.

Les premiers résultats* de l’étude CONFINS, à laquelle nos chercheurs participent activement (on en parlait ici), montrent que la santé mentale des étudiant.e.s nécessite une attention particulière. Au vu du risque de reconfinement dans certaines zones françaises depuis peu, il est important de prendre ces chiffres en considération.

Une santé mentale en détresse

En effet, la santé mentale des étudiant.e.s présente des « scores plus inquiétants que chez les non-étudiant.e.s », affirme Christophe Tzourio, notre investigateur principal. 

  • 28 % des étudiant.e.s se déclarent tristes, déprimés ou désespérés plus de la moitié du temps voire tous les jours, contre 15 % chez les non-étudiant.e.s 
  • 40 % se sentent fatigués ou sans énergie, contre 22 % chez les non-étudiant.e.s 
  • 32 % se voient comme des perdants, contre 16 % chez les non-étudiant.e.s ; 
  • 15 % se déclarent en permanence inquiets, de façon excessive, contre 7 % pour les non-étudiant.e.s.

Consommations, études et pensées suicidaires

Côté consommations, parmi les participants ayant recours habituellement aux anxiolytiques (6%) et au cannabis (7%) : 

  • 55% déclarent une augmentation d’anxiolytiques modérée voire difficile à contrôler contre 32% chez les non-étudiant.e.s. 
  • 33% indiquent une augmentation modérée voire difficile à contrôler de l’usage du cannabis contre 26% pour les non-étudiant.e.s.

Les étudiant.e.s sont 28% à déclarer être loin de fournir le travail attendu soulignant que c’est un problème pour eux contre 9% pour les non-étudiant.e.s. Ils se considèrent aussi moins performants que d’habitude pour 50% d’entre eux contre 40% chez les non-étudiant.e.s.

Enfin, 11% des étudiant.e.s ont eu des idées suicidaires.

Participez à CONFINS

On a toujours besoin de participant.e.s, étudiant.e.s ou non, à CONFINS pour évaluer l'impact de cette période encore particulière !

Pour participer, c'est simple, il suffit de répondre au 1er questionnaire en créant un compte ici.

 

Retrouvez le communiqué de presse en téléchargement sur la colonne de droite.

EM

Ce descriptif porte sur les 2 341 premiers participants ayant répondu avant le 11 mai 2020.

 

Crédits illustration : Kap Code